Spermogramme - Spermocytogramme

Le spermogramme et le spermocytogramme permettent l’étude des caractéristiques du liquide spermatique. Cette étude est indispensable lors du bilan d’infertilité d’un couple.

Le premier paramètre mesuré est le volume ; ce dernier est évalué par pesée aussitôt après le prélèvement ; une pesée du réceptacle se fait avant le prélèvement et une seconde avec le sperme dans le flacon une fois l’émission de sperme effectuée.

Une phase de liquéfaction est nécessaire avant l’étude des principaux paramètres. Cette liquéfaction se fait à environ 37°C. L’étude des différents paramètres doit se faire dans l’heure suivant l’émission.

Spermoculture

La spermoculture permet la recherche d’une éventuelle infection par la mise en culture d’une petite quantité de sperme sur des milieux appropriés.

Une infection au niveau spermatique peut être responsable d’un échec de la fécondation.

Test de migration survie (TMS)

Le test de migration survie est un test de sélection et de survie des spermatozoïdes.

Son but est de sélectionner les spermatozoïdes mobiles à morphologie normale et éliminer le plasma séminal, les spermatozoïdes morts, les débris cellulaires et aussi d’une certaine façon d’amorcer la capacitation.

Le résultat du test (appelé aussi TMS) permettra d’orienter vers tel ou tel type d’assistance médicale à la procréation.

La survie à 24 heures est pronostique de la réussite de la tentative d’IIU (Insémination Intra Utérine) ou de la tentative de FIV (Fécondation In Vitro).